Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C O N T A C T


CONTACT 
logofacebook

R E C H E R C H E

L I E N S



logoparl140



logodepeche140


logonews140

logogaz140





PAMIERS AU COEUR


Pamiers au coeur - Le Renouveau


Rejoignez-nous sur le site de la liste Pamiers au coeur - Le Renouveau (cliquez sur le logo) !

22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 09:00
Concert de Johnny : lettre ouverte de « Pamiers au cœur » à Hubert Lopez
Concert de Johnny : lettre ouverte de « Pamiers au cœur » à Hubert Lopez
Concert de Johnny : lettre ouverte de « Pamiers au cœur » à Hubert Lopez

Les révélations sur le financement du concert de Johnny Hallyday (voir notre édition d'hier) font réagir la liste «Pamiers au cœur». Celle-ci a souhaité adresser une lettre ouverte à Hubert Lopez. Dans ce propos signé par Michel Teychenné et Bernadette Subra, les deux conseillers municipaux interpellent le président de Pamiers Événements sur sa «désinformation volontaire» lors du conseil municipal du 25 mars. «Tu as affirmé que le concert pourrait finalement avoir lieu à Pamiers grâce à un «mystérieux bénévole», écrit l'opposition. Le lendemain, tout Pamiers s'interrogeait sur l'identité de ce «mécène si généreux». Depuis, nous avons appris qu'il n'existe aucun «mécène», et que ce «mystérieux personnage» a en réalité accordé un prêt à un taux bien supérieur à celui du marché bancaire.»

Autre fait dénoncé dans cette lettre, les fonds municipaux accordés à des structures gérées par Hubert Lopez. «En tant qu'adjoint-présidents, tu as ainsi disposé de 551 000 euros de budget non soumis à la comptabilité publique et hors contrôle de l'administration municipale et des élus !». Un dispositif financier que les élus soulignent eu égard au rapport de la Chambre régionale des comptes, où la mairie avait été épinglée sur les multiples casquettes du responsable de l'office de tourisme.

Du rendez-vous de mercredi prochain, Michel Teychenné et Bernadette Subra n'attendent qu'une chose : avoir la totalité des documents, dont le contrat de prêt. Auquel cas, ils se réservent le droit de «saisir le procureur de la République pour défendre l'intérêt des Appaméens qui ne sont pas responsables des dérives financières et de l'amateurisme de la direction de Pamiers Événements.»

TEXTE INTÉGRAL DE LA LETTRE OUVERTE À HUBERT LOPEZ

Cher Hubert, adjoint au Maire, président de Pamiers Événements et de l'Office de Tourisme,


Tu n'a pas souhaité répondre à nos demandes légitimes d'information sur le financement du concert de Johnny et de la Fiesta 2016. Aujourd'hui dans la presse, des « proches » de Pamiers Événements nous répondent très partiellement et sans preuves. Après le « mécène anonyme », nous avons droit à la «réponse des proches anonymes » : c'est le comble du ridicule... Nous n'avons pas pour habitude de débattre des affaires financières de la Ville et de ses associations avec des gens qui n'ont pas le courage de le faire à visage découvert . Nous attendrons donc la Commission de Finances exceptionnelle qui se réunira la semaine prochaine à notre demande, faut-il te le rappeler...

Les élus désinformés


En tant que président de Pamiers Événements et adjoint au Maire de Pamiers, tu as affirmé au Conseil municipal (voir le compte rendu du Conseil du 25 mars) que le concert de Johnny Hallyday pourrait finalement avoir lieu à Pamiers grâce à un « mystérieux bénévole ». Le lendemain, tout Pamiers s’interrogeait sur l’identité de ce « mécène si généreux » qui ne siégeait pas au Conseil municipal... mais rendait ce concert financièrement viable.

Balivernes ! Depuis, nous avons appris qu’il n’existe aucun « mécène », et que ce « mystérieux personnage » a en réalité accordé un prêt à un taux bien supérieur à celui du marché bancaire. Pourquoi avoir caché son existence de ce prêt  à la séance du 25 mars? 

Cette désinformation volontaire des élus est très grave. Cet oubli volontaire sur le plan de financement remet en cause la bonne information du Conseil municipal et entache d’irrégularités les votes des subventions municipales à Pamiers Événements.

551 000 euros de fonds publics municipaux

Pour la Fiesta 2016, Pamiers Événements avait déjà reçu une subvention de 129 000 euros, auxquels s’ajoutent maintenant les 150 000 euros de subvention supplémentaire accordés par la majorité de droite au dernier conseil municipal. Soit, en tout, 279 000 euros de fonds publics directement gérés par l’adjoint-président de Pamiers Événements. Cela sans contrôle de la Mairie et hors comptabilité publique, car Pamiers Événements est une association loi 1901 bien qu’elle soit présidée par un élu. À cela il faut ajouter les 272 000 euros de subventions accordés à l’Office de Tourisme que tu préside aussi, sommes affectées en bonne partie à la Fiesta. L’Office de Tourisme est lui aussi une association loi 1901 ! 

En tant qu’adjoint-président, tu as ainsi disposé de 551 000 euros de budget non soumis à la comptabilité publique et hors contrôle de l'administration municipale et des élus ! Cela fait des années que nous dénonçons cet état de fait inadmissible, sans être entendus. Pourtant, la Chambre Régionale des Comptes, dans son dernier rapport, a épinglé la Mairie de Pamiers à ce sujet, mais rien n’a vraiment changé depuis.

Nous voulons un audit serieux :

Nous demandons la transmission aux élus de la Commission des finances de la totalité des pièces comptables et des contrats souscrits par Pamiers Événements, mais aussi par la Mairie et par l’Office de Tourisme pour la Fiesta 2016 – en particulier le contrat de prêt entre Pamiers Événements et le « faux mécène » – pour établir l'ampleur précise du « trou financier » de la Fiesta. De plus, nous réservons le droit de saisir le procureur de la République pour défendre les intérêts de Appaméens qui ne sont pas responsables des dérives financières et de l'amateurisme de la direction de Pamiers Événements. Cela naturellement au grand jour, et sans avoir besoin de « proches anonymes ».


 A bientôt donc..

Michel Teychenné et Bernadette Subra (pour Pamiers au coeur)

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Teychenné
commenter cet article

commentaires